Communiqué de presse : Groupe HELM - Résultats 2016

HELM annonce une baisse de son produit d'exploitation due à la faiblesse des prix du brut. Les pertes des sociétés affiliées pèsent sur les résultats.

Hambourg, le 11 mai 2017

Résultats de l'exercice 2016 :

  • Produit d'exploitation : 6,9 milliards EUR (moins 18 %)
  • Pertes sur les participations de production à Trinidad et Tobago
  • Légère progression des échanges en volume
  • Investissement dans la plus grande usine de méthanol d'Amérique du nord
  • Total des investissements sur 2016-2018 : 500 millions EUR
  • Fonds propres : 763 millions EUR

Le très faible prix du pétrole brut a joué à nouveau un rôle déterminant dans l'exercice 2016 du Groupe HELM. Au début de l'année, le prix du baril était inférieur à 30 USD, soit environ 40 % de moins qu'au début 2015. La chute des prix du brut s'est traduite par des prix bas pour les produits pétrochimiques et conséquemment par une chute du produit d'exploitation du Groupe. La distribution a progressé de 4 % en volume par rapport à l'an dernier. Une légère amélioration de la marge commerciale a permis à la société de conserver son niveau de bénéfice brut sur les produits, malgré la chute du produit d'exploitation. Les pertes subies par des sociétés affiliées ont pesé sur le résultat du Groupe HELM. Un faible bénéfice avant impôts de 2,8 millions EUR (57 millions EUR en 2015) a pu être réalisé. Toutefois, les comptes annuels consolidés font ressortir un résultat déficitaire après impôts.

Hans-Christian Sievers, PDG de HELM AG, a résumé l'année écoulée en ces termes : « dans notre industrie, nous avons réussi à nous maintenir, malgré un contexte difficile de prix bas et d'instabilité politique croissante. Mais nous devons tout de même annoncer un résultat d'exploitation déficitaire sur l'exercice de l'an dernier. La société Methanol Holdings (Trinidad) Ltd. (MHTL) à Trinidad et Tobago, dans laquelle nous avons une participation minoritaire, a annoncé une perte. La combinaison défavorable d'un prix du méthanol très bas, d'un approvisionnement restreint en gaz pour le fonctionnement de nos usines et d'importants travaux de maintenance, a limité notre capacité et entraîné une perte. Depuis, le prix du méthanol s'est rétabli et l'approvisionnement en gaz s'est amélioré. » 

Du fait de la baisse généralisé des prix, le produit d'exploitation mondial avant consolidation, y compris le chiffre d'affaires des agences, a reculé de 18 %, à 6,935 milliards EUR (8,498 milliards EUR en 2015).

Les produits extérieurs ont diminué de 15 %, à 3,867 milliards EUR (4,540 milliards EUR en 2015).

L'EBITDA 2016 a reculé de 50,4 millions pour se fixer à 20,2 millions EUR (70,6 millions EUR en 2015).

Le résultat consolidé avant impôts s'est élevé à 2,8 millions EUR (57 millions EUR en 2015).

Le résultat consolidé après impôts s'est élevé à -15,6 millions EUR (35,5 millions EUR en 2015).

Les principaux marchés géographiques du Groupe HELM ont été l'Europe, avec une part de 57 %, suivie par l'Amérique avec 29 % et l'Asie avec 13 %.

Résultat consolidé : chiffres-clé de l'évolution de l'activité

- En million EUR - 2016 2015 2014
Produits d'exploitation
- Produits monde 6 935 8 498 9 764
(-18%) (-13%)
- Produits extérieurs 3 867 4 540 5 054
(-15%) (-10%)
Résultats
- EBITDA 20,2 70,6 186,1
(-71%) (-62%)
- Résultat avant impôts 2,8 57,0 170,8
(-95%) (-67%)
- Résultat consolidé après impôts -15,6 35,5 141,6
(-144%) (-75%)

Vue d'ensemble des évolutions sectorielles

Chemicals : Feedstocks et Derivatives

Le secteur Chemicals (Chimie), composé des divisions Feedstocks et Derivatives (Matières premières et Produits dérivés) , commercialise des produits chimiques industriels de base. Comme en 2015, la division par deux du prix du baril de brut par rapport à son niveau longtemps tenu d'environ 100 USD a nui à la performance de l'entreprise en 2016. En outre, la surcapacité a accentué la pression sur les marges. Malgré une modeste progression de 7 % en volume, le secteur a enregistré une baisse de 14,6 % de son produit d'exploitation. Globalement, le secteur Chemicals a dégagé 2 315,5 millions EUR de produits d'exploitation extérieurs.

Fertilizer:

Dans un contexte de prix d'énergie à la baisse, les engrais ont eux aussi vu leurs cours baisser sur les marchés mondiaux. Le prix des engrais a chuté sous l'effet du prix du brut, associé à des excédents dans les produits azotés et les phosphates. Une récolte record aux États-Unis a exacerbé la situation des prix. HELM est parvenu maintenir ses chiffres de distribution en volume au niveau de l'an dernier. La division Fertilizer a dégagé 972,8 millions EUR de produits d'exploitation extérieurs, en recul de 21,5 % par rapport à l'an dernier. Ce recul s'explique largement par la situation générale des prix.

En 2016, des investissements ont été consacrés au développement de l'activité de distribution. De nouveaux terminaux ont été loués à Bilbao et à Barcelone (Espagne), ainsi qu'à Koper (Slovénie). Aux États-Unis, nous avons agrandi nos terminaux de Memphis (Tennessee) et d'Helena (Arkansas).

Crop Protection:

Le prix des denrées étant resté bas pendant toute l'année 2016, le revenu des agriculteurs a été faible. La présence d'importants stocks de produits phytosanitaires pour les principaux types de cultures dans le monde a conduit à une forte pression sur les prix qui s'est traduite par une légère contraction du marché. En dépit de ce contexte difficile, la division est parvenue à améliorer son produit d'exploitation de 11,2 % par rapport à l'exercice précédent, pour atteindre 260 millions EUR. L'Amérique du nord est le premier marché en termes de chiffre d'affaires pour les produits de la division Crop Protection, devant l'Amérique latine et l'Europe.

Pharma:

Le portefeuille de produits de la division Pharma, qui cible des marchés et des clientèles spécifiques, a poursuivi son élargissement en 2016. Outre l'accent sur des domaines thérapeutiques comme l'oncologie, l'hormonologie, les maladies infectieuses, le système nerveux central et les maladies cardiovasculaires, HELM exerce des activités de développement et de laboratoire sur ses marchés spécifiques. Cette démarche permet d'assurer une fabrication efficiente des produits, dans le respect de normes de qualité élevées. Le secteur Pharma a dégagé 205,7 millions EUR de produits d'exploitation extérieurs.

HELM International:

Avec plus de 100 filiales dans plus de 30 pays, HELM est implantée mondialement. Lors de l'exercice précédent, les filiales gérées par la division HELM International ont conservé leurs excellents niveaux de revenus. Une nouvelle filiale –HELM Suisse –a été ouverte à Zurich en 2016, ainsi qu'une nouvelle agence commerciales à Busan (Corée) au début de 2017.

Ressources humaines:

En 2016, le nombre total de salariés de l'ensemble du Groupe HELM au niveau mondial est resté pratiquement inchangé. Au 31 décembre 2016, HELM employait 623 personnes à Hambourg (631 au 31/12/2005), 684 (694) personnes en Allemagne et 1 495 (1 489) au total dans le monde, y compris dans les sociétés en participation.

Perspectives 2017

HELM a pris un bon départ en 2017. Au premier trimestre, le prix du brut a semblé se rétablir, de même que le prix du gaz. Depuis le début de 2017, le prix des produits chimiques a augmenté, de beaucoup pour certains.

« Nous devrions faire un bon premier semestre et nous prévoyons une augmentation du produit d'exploitation de 14 % par rapport à la même période de l'an passé » a conclu Hans-Christian Sievers.

À propos de HELM:

HELM AG est une entreprise de tradition familiale, établie il y a plus de 116 ans. En qualité d’organisation commerciale transsectorielle, HELM opère dans le domaine des produits chimiques (Feedstocks et Derivatives), des produits phytosanitaires, des principes actifs pharmaceutiques, des médicaments et produits médicaux, ainsi que des fertilisants. Comptant parmi les plus grandes entreprises mondiales de commercialisation du secteur de la chimie, HELM s’assure l’accès à ses principaux marchés par l’intermédiaire de plus de 100 établissements, antennes commerciales et sociétés en participation, implantés dans plus de 30 pays et au fait des spécificités régionales.

Sophie Wehofsich

Relations publiques et Communications de l'entreprise

Tel +49 40 2375-1853

send e-mail